Salariés : quels financements pour votre formation ?

Tout employeur privé (entreprise, association, etc.) verse ses cotisations « formation » auprès de son OPCO et cotise également au FONGECIF de sa région. Les deux organismes accordent des financements pour des dispositifs bien distincts…

Votre formation peut être financée selon le dispositif le plus adapté à votre projet : étant conseillère en formation et véritable spécialiste de la formation continue depuis 21 ans , je vous accompagne dans vos démarches, vous guide pour une réponse rapide de l’organisme sollicité après montage administratif de votre dossier dans les meilleurs délais.

Dispositifs salariés : 

Le plan de formation

Il est à l’initiative de l’employeur, qui définit les actions de formation qui seront mises en place auprès des salariés. Elles sont de deux catégories :
– actions d’adaptation du salarié au poste de travail ou liées à l’évolution ou au maintien dans l’emploi dans l’entreprise ;
– actions pour le développement des compétences du salarié.

Votre projet de formation peut rentrer dans l’une de ces catégories. Pour le définir, nous vous conseillons d’avoir un échange direct avec votre employeur. 

Périodes de professionnalisation

Les périodes de professionnalisation s’adressent aux salariés présents dans l’entreprise et titulaires d’un CDI ou aux bénéficiaires d’un contrat (CDD ou CDI) conclu dans le cadre du nouveau « contrat unique d’insertion ». Ces périodes ont pour objet de favoriser, par des actions de formation alternant enseignements théoriques et pratiques, le maintien dans l’emploi des salariés. Elle est mise en œuvre par l’employeur et le salarié. Cette période de professionnalisation vise en priorité l’obtention d’une qualification professionnelle. Son financement est assuré par l’OPCO auquel l’entreprise verse ses contributions.

Le Compte Personnel de Formation

Depuis la Réforme de la Formation Professionnelle et l’obligation, de la part des entreprises, de former ses salariés, le DIF s’est transformé en CPF (Compte Personnel de Formation), qui a pour objectif de permettre à tous les actifs de capitaliser des heures de formation à raison de 24 heures par an, jusqu’à 120 heures, puis de 12 heures par an jusqu’à la limite de 150 heures au total (ou plus en cas d’abondement).

Ce dispositif du CPF peut être mobilisé pour des actions précises : formations diplômantes, titres professionnels RNCP, CQP (certificats de qualifications professionnelles), certifications Bulats, PCIE, Voltaire, etc., toutes formations inscrites sur des listes officielles Copanef, ainsi que les formations relatives au « socle de connaissances et de compétences ».

La grande particularité du CPF est que son utilisation est à l’initiative du salarié. Cela lui laisse donc la possibilité de suivre sa formation hors temps de travail en la faisant financer, sans avoir à solliciter l’autorisation de son employeur (sauf anondement).

Le CPF en e-learning est donc une formule bien adaptée à des initiatives individuelles.
Les heures de DIF non encore utilisées peuvent être cumulées au CPF, votre employeur (et/ou son OPCO) peut aussi abonder afin que vous puissiez suivre une formation de plus longue durée.

06 62 15 19 64 ou Agnes.amiez@gmail.com

#formationadistance #certification #bureautique #comptabilité #internet #CPF #OPCO #PCIE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s